Vivre à Franconville

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nous n’avons pas les mêmes valeurs

Réponse

Tribune publiée dans le journal municipal de décembre 2017

La majorité municipale a encore frappé dans sa dernière tribune. Après les « amnésiques » du mois d’octobre, nous sommes devenus les « incohérents » et les « incompétents » du mois de novembre. Cette prose fleure bon le mépris de ceux qui se croient tout puissants dans leur royaume des illusions. La vérité, le respect et le discernement, voilà pourtant les valeurs qui devraient présider la gestion d’une commune.

La VÉRITÉ commande à dire que notre groupe municipal ne soutient pas le gouvernement. Sur les sept élus municipaux qui le composent, Yann Le Du, élu du Modem, a voté Emmanuel Macron au 1er tour de l’élection présidentielle. Au second tour, les six autres ont fait un choix « républicain », ne confondant pas les idées du futur Président de la République avec celles de la candidate du Front National, comme beaucoup de Franconvillois.

Le RESPECT consiste à écouter et dialoguer avec ceux qui ne pensent pas comme vous. Quelle tristesse de voir la majorité se vautrer dans la critique permanente du Président de la République et de son gouvernement oubliant que les électeurs l’ont placé très largement en tête de l’élection présidentielle à Franconville. Leur choix ne serait-il pas respectable ? De même pour celles et ceux qui auraient voté Jean-Luc Mélenchon ? Ce n’est pas notre vision de l’action politique au service de nos concitoyens. Une majorité municipale doit rester à l’écoute de tous. C’est un enjeu démocratique, car la ville et le débat sont la propriété de chacun.

Le DISCERNEMENT, enfin, amène distinguer les enjeux nationaux et locaux. Sans doute en manque totale d’inspiration sur son action locale, la majorité se perd dans une démagogie qui consiste à dénoncer les décisions de l’Etat, en tournant en boucle les mêmes arguments, sans jamais répondre de ses propres décisions, ici, à Franconville. A l’inverse, aussi divers que nous soyons, les élus de notre groupe municipal ont tous fait le choix d’un engagement local, sans aucun sectarisme. Nous sommes animés par le souci de servir notre ville et ses habitants et non par un esprit de clocher qui exclut de fait une large partie des citoyens.

Nous vous souhaitons, ainsi qu’à tous les Franconvillois, de belles fêtes de fin d’année auprès de ceux qui vous sont chers. A très bientôt.


Voir aussi

Réponse

Démagogie fiscale : les élections municipales approchent …

Tribune publiée dans le journal municipal d'avril 2018 Le Parisien-Val-d’Oise, la Gazette du Val-d’Oise, le journal municipal … c’est avec tambours et trompettes que le nouveau désigné-maire a...

Lire la suite

Réponse

À peine élu, la promesse de transparence déjà trahie !

Tribune publiée dans le journal municipal de mars 2018 Lors de son discours de prise de fonction le 21 décembre dernier, le nouveau maire de Franconville s’était engagé, le cœur sur la main, à une...

Lire la suite