Vivre à Franconville

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Une TRÈS chère bonne année 2018 !

Réponse

Tribune publiée dans le journal municipal de février 2018

Le samedi 13 janvier dernier, les vœux du nouveau maire de Franconville étaient organisés à 19h00 au CSL. Nous y étions présents, afin de représenter celles et ceux qui nous ont fait confiance en 2014.

Autant le dire, cette cérémonie somptuaire, dont le coût s’élève au moins à 100 000 euros, est parfaitement déplacée au regard de l’état des finances de la ville, des hausses d’impôt de 2014 et 2016, de la mise en œuvre du stationnement payant ou, encore, des augmentations de tarifs municipaux bien au-delà de l’inflation.

Le coût de cette soirée luxueuse est aussi totalement disproportionné au regard des animations vraiment minimalistes proposées durant les fêtes de fin d'année aux Franconvillois, petits et grands.

Mais au fond, et c’est peut-être là le plus important, cette dépense est, enfin, totalement déraisonnable au regard des investissements en souffrance pour nos écoles, nos équipements sportifs, ou même la voirie communale. Elle l’est également au regard du nombre de demandes de places en crèche insatisfaites ou encore du manque de crédits d’équipement pour nos écoles ou nos accueils de loisirs (des vélos, du matériel, par exemple). Ce ne sont que deux exemples très concrets.

Finalement, la municipalité choisit les paillettes plutôt que les animations populaires ou les dépenses utiles. Là encore, c'est une question de priorité. Nous ne partageons pas ses choix !

Malheureusement, comme pour le Jumping, dont nous avions évalué très sérieusement le coût d’organisation à un million d’euros, c’est de nouveau l’opposition municipale qui va devoir justifier ces chiffres alors que la municipalité ne fait preuve d’aucune transparence dans la gestion des deniers publics. C’est pourquoi nous avons écrit au maire de Franconville pour lui demander de mettre à notre disposition et de rendre publiques l’ensemble des factures relatives à cette cérémonie dispendieuse : factures des prestations de traiteur, d’éclairage, de sonorisation, d’animation, de sécurité, de décoration florale, …

Par ailleurs, nous nous étonnons que ces vœux aient été retransmis en direct sur le site de la ville alors que les conseils municipaux, qui intéressent tous les Franconvillois, ne le sont pas. Sans doute parce que la majorité municipale n'a pas eu à supporter la moindre contradiction ce soir-là …


Voir aussi

Vivre à Franconville - Décembre 2017 - Parcelles Arline

À Franconville, c’est Bouygues-Immobilier qui décide … ?!

Télécharger (PDF) Madame, Monsieur, Chers Franconvillois, Le 11 décembre 2017, la majorité municipale a voté la cession de terrains municipaux à Bouygues pour la construction de 186 à 264 logements...

Lire la suite

Vivre à Franconville - Décembre 2017 - Personnel municipal

La municipalité, premier employeur de Franconville, doit assumer ses responsabilités

Télécharger (PDF) Tentant en vain de diviser les Franconvillois et l’opposition municipale sur le thème « vous critiquez notre politique, donc vous n’aimez pas votre ville et ses habitants », la...

Lire la suite