Vivre à Franconville

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

À peine élu, la promesse de transparence déjà trahie !

Réponse

Tribune publiée dans le journal municipal de mars 2018

Lors de son discours de prise de fonction le 21 décembre dernier, le nouveau maire de Franconville s’était engagé, le cœur sur la main, à une gestion transparente. Il n’aura pas fallu plus de trois mois pour qu’il oublie sa promesse.

Le coût de la cérémonie des vœux du maire le 13 janvier dernier :

Dans notre dernière tribune municipale, nous mettions en lumière le coût pharamineux de la cérémonie des vœux du maire pour un montant de plus de 100 000 €. En réponse à quoi, la municipalité, plutôt que de publier avec sérénité les différents coûts de sa « petite fête », a préféré faire preuve de mépris à notre égard en nous qualifiant de « menteurs ». Mais nous sommes déterminés à présenter les premiers chiffres précis et vérifiés grâce aux documents suivants :

Décision du maire n°17-403 – Traiteur lot n°1 « Cocktail vœux du maire » – 49 500 € TTC
Décision du maire n°17-427 – Concert « Dixieland Quartet » – 1 370,00 € TTC
Décision du maire n°17-428 – Concert « Triwap » – 6 405,96 € TTC
Décision du maire n°17-429 – Matériel son, lumière et vidéo et prestation technique – 18 708 € TTC

À ces premiers engagements s’élevant à 75 983,96 €, il faut ajouter a minima les dépenses de surveillance et sécurité, l’ensemble des heures de travail des agents municipaux (avant et pendant la soirée) et la mise à disposition du CSL pendant la semaine précédant cette cérémonie.

La vente de parcelles municipales à Bouygues Immobilier :

Lors du conseil municipal du 11 décembre, la majorité a voté pour la vente de parcelles municipales à Bouygues Immobilier. Lors des débats, le rapporteur du projet a fait état de trois offres de promoteurs. Or, à ce jour (12 février), malgré nos demandes répétées, la municipalité ne nous a toujours pas communiqué les différentes offres. Cette situation est grave car ce dossier pèse plusieurs millions d’euros, et le nouveau maire et sa majorité ont décidé de confisquer sa gestion.

Ce souci de transparence auquel nous sommes attachés, nous ne l’avons pas dans notre seul intérêt mais dans l’intérêt de tous les Franconvillois. C’est bien de l’usage de l’argent public et la qualité de notre vie démocratique, dont il est question. Citoyens-contribuables, nous sommes tous concernés !


Voir aussi

Réponse

Retour sur le conseil municipal du 24 mai

Tribune publiée dans le journal municipal de juillet-août 2018 2. Avenant n° 2 au règlement intérieur du conseil municipal. Nous votons CONTRE. En effet, cet avenant attribue à la tribune de notre...

Lire la suite

Réponse

Stationnement payant : « machine à cash et racket municipal » !

Tribune publiée dans le journal municipal de juin 2018 Mis en œuvre depuis deux ans, le stationnement payant devait être une solution efficace pour soulager les problèmes de stationnement devenus...

Lire la suite